• Facebook
  • Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Twitter
  • YouTube
Rechercher

Et si on arrêtait le plastique à la pause-café ?

Au printemps 2020, nous avons mené une étude sur les habitudes de consommation des collaborateurs en matière de “pause-café”, afin de comprendre les différents enjeux pour mieux répondre aux attentes des entreprises.


Le mug : nouvel indispensable de la pause-café

Le gobelet en plastique représente encore 29% des habitudes de consommation, montrant la persistance de l'usage unique pendant la pause-café. Malgré un éveil des consciences de plus en plus marqué et une réglementation en faveur d'une diminution de l'usage unique, la simplicité et la praticité de ce dernier le rende incontournable. Avec la crise du COVID-19, on observe également une résurgence de l’usage unique jugé plus fiable en termes d’hygiène. 


Cependant, le mug et l’ensemble des contenants réutilisables sont devenus des indispensables de la pause-café. Jugés plus écologique, ces derniers se multiplient dans les entreprises posant ainsi la question du nettoyage. Pour 44% des interrogés, c’est ce dernier point qui s’avère être le plus gros frein à son implantation en entreprise.

Les freins à l'adoption du mug en entreprise

Souvent contraignant, le nettoyage du mug est devenue une véritable corvée pour les collaborateurs qui, selon notre étude, le nettoie seulement 1,47 par jour en moyenne, et principalement aux toilettes. L’utilisation du lave-vaisselle, consommant moins d’eau, reste minoritaire à cause de la difficulté de sa mise en place notamment dans les grosses structures. Il en va de même pour les cuisines aménagées qui ne représente que 31% des lieux de nettoyage. 


Répartition des lieux de nettoyage au sein des entreprises

Si 57% des entreprises mettent à disposition du matériel afin de laver les mugs et les tasses de leurs collaborateurs, la satisfaction en termes de nettoyage reste très faible puisque 60% estiment que le nettoyage de leur contenant n’est pas optimal. Ce taux de satisfaction diminue encore lorsque le nettoyage à lieu dans les toilettes, avec une satisfaction réduite à seulement 20%. 


En conclusion, la problématique de la pause-café et des contenants utilisés est bien souvent liée à des problématiques de nettoyage. Si la loi et les consciences semblent tendre vers une marginalisation de l’usage unique au profit du réutilisable, la réalité est plus complexe. Le réutilisable pose un certain nombre de problématique de nettoyage, de désinfection, d’accueil de visiteurs... Afin de limiter les 5 milliards de gobelets jetables qui sont gaspillés en France chaque année, il est nécessaire de s’intéresser aux implications dues au passage au réutilisable : le nettoyage. 


Vous pouvez retrouver l’entièreté de notre livre blanc grâce au lien suivant : https://www.auum.fr/livre-blanc-les-mugs

Arrêtons l'usage unique maintenant !

Nous développons une solution de nettoyage pour faciliter la réutilisation de tasses dans les entreprises. Nous avons pour mission de réduire les déchets que nous produisons chaque jour. 

Notre solution

Notre Verre

Communauté

Merci à la région île-de-France pour son soutien

A propos de auum