• Facebook
  • Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Twitter
  • YouTube
Rechercher

Le Club Med, un géant vert en marche.

Mis à jour : sept. 3



Depuis le confinement, nous avons décidé chez auum de mettre en avant des personnalités actives et engagées en matière de RSE pour comprendre les enjeux de ces acteurs, transmettre les bonnes pratiques, et apprendre de ces échanges. Aujourd’hui, nous avons pu nous entretenir avec Amandine Famy, Coordinatrice RSE pour le Club Med en Asie.

Depuis quand occupez-vous votre fonction de coordinatrice Corporate Social Responsability ? Pourquoi cette voie ?

J'ai commencé en Janvier de cette année à Phuket en Thaïlande. J'ai toujours eu un pied dans le développement durable. Pendant mon école de commerce déjà, j’ai pu travailler sur le gaspillage alimentaire, dans l’économie sociale et solidaire, et l'associatif ... et donc depuis peu responsable du développement durable au Club Med en Asie. Ce poste est passionnant et englobe des projets assez larges comme la gestion des projets de la Fondation d’entreprise, la réduction du plastique, le respect du bien-être animal, la certification de nos opérations avec le label Green Globe etc.

Période de covid oblige, le Club Med a forcément été impacté par cette période comme tous les acteurs du tourisme. Comment ça va ? Comment rebondir et quelles transformations pour l’entreprise ?


Pendant une période, tous les resorts étaient fermés, ce qui fut une grande première dans l’histoire du Club Med. Le Groupe a vite rebondi et certains resorts ont pu rouvrir, d’abord en Chine. Les réouvertures ont suivi aux Etats Unis, Japon, France, Italie, Portugal, Grèce, Malaisie etc. Le groupe a pu affronter la crise grâce à des bases financières solides.. L’actionnaire principal FOSUN a aussi pu nous soutenir dans ce moment difficile pour aider à sécuriser la trésorerie du groupe et préserver autant d’emplois que possible. Des mesures de chômage partiel en France et dans d’autres pays nous aident également, des adaptations de planning avec des congés ont pu être mises en place dans d’autres cas...

Depuis la fin du confinement, on constate dans nos resorts un recentrage, compréhensible, vers une clientèle nationale. En Malaisie, le pourcentage d’occupation de notre resort est élevé, et uniquement assuré par des voyageurs domestiques. Il en est de même au Japon. C’est une tendance qui porte en elle des éléments intéressants en termes de RSE.

Sur tous ces sujets, la direction est très impliquée et à l’écoute avec beaucoup de projets portés, et en toile de fond la réponse à cette question : quel rôle le Club Med, en tant qu’acteur touristique fort, doit-il avoir dans le développement local économique, social et environnemental ? Nous ne sommes pas juste implantés physiquement aux 4 coins du monde, nous avons un rôle majeur à jouer sur les sites où nous opérons nos hôtels. Nous l’avons bien vu pendant la crise où de nombreuses actions de solidarité se sont développées dans les resorts Club Med du monde entier notamment avec des dons de masques et de nourriture pour soutenir au mieux les populations locales impactées.


Quels sont les enjeux clés du groupe sur le large domaine de la Responsabilité ?

Les enjeux sont nombreux, tant sur les plans socio-économiques qu’environnementaux . Sur le volet environnemental, ils sont divers et touchent aussi bien à la thématique du déchet, que celle de la nourriture, de l’hébergement, des activités proposées, des transports etc. C’est ce qui est passionnant dans ce métier, et ce qui rend nos actions RSE très larges.

Concernant les déchets, nous avons lancé un programme en 2018 « Bye-Bye Plastics » qui vise à la suppression des objets en plastique à usage unique. Nous avons commencé par éliminer les pailles, gobelets, couverts et autres objets présents au bar et restaurant dans tous nos resorts dans le monde. Nous poursuivons cette année avec les accessoires en chambre : en Asie nous proposons désormais sur demande tous ces accessoires auparavant présents dans les salles de bain à l’arrivée des clients. En parallèle nous travaillons avec les achats pour trouver des alternatives en bambou, en fibre naturelle, en bois ou autres matières pouvant remplacer le plastique. Enfin, nous travaillons pour la suppression des bouteilles plastiques dans nos hôtels dans le monde entier dans les années à venir.

En outre, un gros travail a déjà été réalisé depuis maintenant quelques années sur les gels douche, shampoings et crèmes, mis à disposition de nos clients dans de grands contenants rechargeables.

Concernant la nourriture, le gaspillage alimentaire est un sujet important, sur lequel Club Med est pionnier depuis des années. Fort de notre longue expérience de gestion de buffet, nous avons très vite développe des stratégies d’optimisation avec le réassort régulier des buffets, le service à l’assiette etc. Nous prenons le pas du numérique pour pousser cet engament plus loin avec un partenariat avec Winnow depuis 2017. Il s’agit d’une technologie de poubelle intelligente et connectée qui permet aux équipes en cuisine de mesurer le gaspillage alimentaire grâce à une reconnaissance des déchets jetés. Ce suivi précis des pertes permet un réajustement des quantités et menus.

Le sujet de la nourriture est un point central, au-delà du gaspillage il y a aussi l’approvisionnement des produits que nous proposons. Club Med est un des pionniers avec un partenariat de longue date avec Agrisud pour promouvoir une agriculture saine, écologique et locale. Ce programme « Green Farmers » est développé dans 8 de nos resorts avec 360 agriculteurs partenaires au programme. Nous avons pour objectif de lancer 5 nouveaux programmes d’ici 2023.

Nous sommes également engagés sur le bien-être animal. Bien sûr, les animaux occupent une place importante dans le tourisme et participent à la richesse des destinations que Club Med propose. Il est important de distinguer les bonnes et les mauvaises pratiques ! Parallèlement, les connaissances sur le bien-être animal sont en plein développement grâce à l’engagement de nombreuses parties prenantes. Le Club Med est engagé depuis plusieurs années aux côtés de spécialistes pour faire progresser ses pratiques, notamment World Cetacean Alliance avec qui nous avons créé un guide de recommandations pour l’observation de cétacés. Au sujet des éléphants, Club Med s’est engagé à ne plus proposer d’ici la fin de l’année d’activité qui impliquerait des interactions avec ces animaux. Au-delà des activités, nous nous engageons sur le bien-être animal à travers nos approvisionnements (notamment sur les sujet des œufs de poule en cage), sur la vente de nos produits en boutique (avec interdiction de la fourrure d’ici 2022) et de nombreux autres sujets liés aux animaux.


Notre slogan chez Auum - Arrêtons l'usage unique maintenant. Bravo pour toutes ces actions. Nous nous occupons de faire disparaitre les gobelets jetables dans les entreprises. Ça se passe comment pour vous au siège de La Villette ?


S’il reste encore des gobelets carton notamment pour les visiteurs, la majorité des collaborateurs ramènent leurs mugs personnels, ou utilisent ceux qui leur ont été offerts par l’entreprise...

Le Club Med dans 5 ans, c'est quoi le rêve en terme de responsabilité ?


C’est une vaste question, le rêve serait de n’avoir plus aucun déchet en développant au maximum le système de consigne avec nos fournisseurs, composter 100% des déchets organiques, supprimer tous les emballages. Ce sont des sujets sur lesquels nous travaillons déjà et qui prennent du temps, pour lesquels les fournisseurs ou infrastructures ne sont pas toujours disponibles.

Le rêve serait aussi de pouvoir s’approvisionner uniquement à travers des filières locales, en soutenant les agriculteurs et producteurs locaux et leur permettant d’avoir des pratiques éco-responsables. Sur certains produits ces sujets sont déjà bien avancés, sur d’autres on se heurte à davantage de freins (par exemple aux Maldives ou il n’y a presque aucune agriculture sur place).

Outre ces deux aspects, de nombreux sujets sont amenés à se développer et prendre de l’importance, notamment les projets de la Fondation Club Med œuvrant pour l’éducation et la protection de l’environnement. Intégrer les communautés locales à notre développement est fondamental, de même que le respect et la protection des sites dans lesquels on s’implante. Pour cela nous nouons des partenariats avec des organismes locaux, pour être au plus près de besoins de chaque zone.

Votre citation du moment ?

J’ai passé une partie de mes vacances à faire de la randonnée. Parfois, on voit s’élever une montagne qui parait presque inatteignable. 6 heures plus tard, on est au sommet … Il y a cette citation de Prospère Welyang, pour avancer à grand pas, il faut faire des petits pas répétitifs. Continuons d’agir positivement à notre échelle, et les choses changeront à grande échelle !

Retrouvez toutes les interviews sur notre blog et suivez nos avancées sur linkedIn ou notre site internet en vous abonnant à notre newsletter !



83 vues

Arrêtons l'usage unique maintenant !

Nous développons une solution de nettoyage pour faciliter la réutilisation de tasses dans les entreprises. Nous avons pour mission de réduire les déchets que nous produisons chaque jour. 

Notre solution

Notre Verre

Communauté

Merci à la région île-de-France pour son soutien

A propos de auum