• Facebook
  • Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Twitter
  • YouTube
Rechercher

Personne ne boit du Petrus dans un gobelet en plastique !

Mis à jour : 16 juil. 2019

Auum développe une solution aux gobelets jetables pour nous aider à sortir de l'usage unique. La tâche est difficile et les enjeux technologiques sont totalement imbriqués à une expérience utilisateur de qualité.



Quand arrêterons nous de boire dans des gobelets jetables ?

Désastre ou aubaine ?


Le XXIème siècle a vu la naissance d’internet, un nouveau monde qui a su connecter les Hommes et accélérer les échanges. Nous avons aussi vu la naissance de géants qui ont profité de ce nouveau paradigme pour s’imposer dans une économie mondiale auparavant domptée par les protagonistes d’une industrie vieillissante. Google est un acteur majeur de ce nouveau monde. A en voir ses parts de marché et son chiffre d’affaire, « majeur » est un euphémisme. Plus de 30 milliards de pages sont indexées sur sa plateforme de recherche. On parle de plus de 100 milliards de requêtes par mois. Le produit est plébiscité par une grande partie de la population mondiale.


Pour référence, Google (90,46%)/ Bing (3,13%)/ Yahoo (2,21%)/ Baidu (1,94%)/ Yandex RU (0,61%)/ Shenma (0,39%).


Pourquoi parler de Google alors que chez Auum,

nous faisons du nettoyage et de l’écologie ?


Vivre à notre époque, c’est accepter que toute innovation, pour être acceptée par le plus grand nombre, doit être rapide, ludique, simple. Un exemple marquant pour illustrer mes propos, lorsque je tape « Alternatige au gpnelet jetzble », Google me propose l’orthographe exacte en quelques millièmes de secondes et une liste de sites souvent très pertinente. Google et les autres GAFA nous proposent des expériences abouties, rapides et d’une simplicité hors du commun.




Cette avance prise sur la concurrence est en grande partie liée à la faculté de ces entreprises à comprendre les attentes des utilisateurs et de les pousser à accepter leur vision. Il est fascinant d’analyser les choix d’Apple, capable de mettre sur le marché ses Airpods tout en changeant sa connectique rendant l’usage de ses derniers presque nécessaire. Le pire, c’est que ça marche ! Très rares sont les utilisateurs insatisfaits.


Ces exemples nous ont fait comprendre à quel point les attentes deviennent de plus en plus élevées. C’est un challenge pour nous, les entrepreneurs, puisqu’il nous faut redoubler d’inventivité, d’énergie pour tester les produits, y apporter toujours plus de simplicité, de confort. Pour cela, il faut interroger les futurs usagers et les mettre en situation, afin de leur offrir le produit qui dépassera leurs attentes et leurs besoins.


Toujours être à l'écoute de nos utilisateurs !


Cette phase d’observation pour notre projet se déroule tous les jours, en regardant les gens boire un café, mais aussi en faisant la démarche d’aller voir des entreprises, de prendre le temps d’interviewer les gens, de les voir se déplacer avec leurs tasses, leurs gobelets jetables. Chez L’Oréal, impossible de servir un café sans son petit couvercle en plastique pour éviter qu’un utilisateur se brûle à cause des remous de son déplacement à travers les étages. Dans un autre groupe, tout le monde s’est vu offrir une tasse en grès. Le problème, il n'y a pas de solutions de nettoyage adapté, alors les gens ne le lavent que très rarement.


Toutes ces analyses sont fondamentales dans le développement de notre machine et pour nous, se focaliser uniquement sur la technologie serait une erreur. Ce serait comme développer une voiture sans rétroviseurs, sans ceintures et sans autoradio.


Développer la meilleure alternative aux gobelets jetables ou recyclables.


Chez Auum, nous développons une alternative aux gobelets jetables. Concurrencer un tel produit n’est pas simple, il est léger, ne casse pas, n’a aucune valeur pour l’utilisateur. Nous pouvons en prendre plusieurs par jour, les laisser traîner, les jeter, sans se poser de questions. En y regardant de plus près - résultat de notre sondage, une très grande majorité des gens - 95,4% de notre échantillon - utilisent le gobelet en plastique par contrainte, plus que par plaisir. Boire dans ce type de contenant nous apporte rarement une grande satisfaction. A choisir, nous préférons boire un Château Margaux dans un beau verre pour ressentir son histoire, ses arômes, la force d’un patrimoine multi-centenaire, plutôt que dans un gobelet en plastique. Pourtant il nous arrive souvent de boire un « grand cru » Nespresso dans du plastique.



On vient de m'offrir un café chez un client ...

Ce type d’usage est voué à disparaître. La loi du 1er Janvier 2020 interdisant l’utilisation de vaisselle jetable est un premier pas, même si cette interdiction n’est que partielle (voir l’article en question). Le plastique est montré du doigt, et c’est une chance, mais soyons exigeant, autant que lorsque Apple sort un nouvel IPhone. Adoptons des solutions durables mais également pratiques et plaisantes.


Repenser l'écologie en prenant en compte le nettoyage


Pour Auum, le nettoyage est central et ne doit plus être une corvée si nous voulons rendre l’expérience globale totalement satisfaisante.

Que vous ayez un lave-vaisselle ou un évier, c’est toujours la corvée. Nous pouvons parler de corvée pour lave-vaisselle, notamment parce qu’en entreprise, il faut savoir qui le vide, qui le remplit, qui le lance, qui va acheter du produit vaisselle, etc. Pour l’évier, au-delà du temps et des efforts investis, laver sa tasse à la main nous fait consommer une grande quantité d’eau. Pour avoir quelques chiffres en tête, les lave-vaisselles les plus récents consomment environ 12 litres d’eau par lavage alors qu’une vaisselle faite à la main nécessiterait 42 litres d’eau en moyenne, selon une étude menée par l’université de Bonn.



évolution des contenants jetable jusqu'à notre solution ...


Une solution écologique, simple, ludique


Notre solution est donc un verre universel pour boire toutes les boissons, un verre qui conserve la chaleur, et permet un nettoyage simple, écologique, sans chimie. En effet, pour les amateurs de café, le boire chaud est un plaisir. La température idéale d'une boisson chaude est entre 50°C et 65°C. Sur cette plage, le verre (notamment le verre double paroi) permet d’augmenter la conservation de la température de 44%, ce qui est considérable. Certains grands amateur de café vont même à préchauffer leurs tasses avant de boire pour éviter un refroidissement trop rapide. Nous avons aussi remarqué comme sur la photo ci-dessus, que le verre transparent permettait de mettre en valeur le « crema », cette crème voluptueuse venant coiffer l’expresso. Notre verre sera transparent et à double paroi pour une expérience de qualité.



Graphique de l'évolution de la tenue en température des différentes alternatives aux gobelets

L’Homme est capable de boire tous les jours de manière écologique !

Tous ces choix doivent nous permettre d’arriver à l’expérience utilisateur la plus aboutie en entreprise et permettre un changement des usages. Le passage à des solutions simples, plaisantes à tous les niveaux nous appartient. Nous sommes tous les architectes du monde qui nous entoure. Si Google est capable de nous trouver 63 100 sites en 0,44 secondes, l’Homme est capable de boire tous les jours de manière écologique. Vivre à cette époque est une aubaine, parce que nous avons les moyens technologiques de changer les choses, et de rendre toutes nos expériences quotidiennes enrichissantes, plaisantes et durables.



Solution AUUM pour une expérience écologique de qualité



écrit par Clément Houllier, CEO

28 vues

Arrêtons l'usage unique maintenant !

Nous développons une solution de nettoyage pour faciliter la réutilisation de tasses dans les entreprises. Nous avons pour mission de réduire les déchets que nous produisons chaque jour. 

Notre solution

Notre Verre

Communauté

A propos de auum